$15.00
$30.00
$5.00
$20.00
Recommend
2 
 Thumb up
 Hide
1 Posts

Die Legenden von Andor: Chada & Thorn» Forums » Reviews

Subject: [Français / French] Review rss

Your Tags: Add tags
Popular Tags: [View All]
Chris
Belgium
flag msg tools
Review en français du jeu (testé en version française) :

Vue d'ensemble :

On reste dans de la réflexion intense sur fond d'aventure Andorienne mais la mécanique est pour le moins différente. Adieu le beau grand plateau, place à quelques ""tuiles"" légères en carton façon flyers de soirée que l'on devra parcourir une à une pour un total de 4 (en général) par scénario. Le tout s'articule autour d'un jeu de cartes.
On contrôle Chada & Thorn qui prêtent leurs prénoms au jeu, il s'agit donc d'un full coopératif pour deux personnes. Tellement full coopératif qu'il est totalement jouable seul sans adapter la moindre règle ! C'est à se demander pourquoi ils s'acharnent à ne pas mettre 1-x sur les boites bien souvent !!

Le but est d'amener en sécurité nos deux héros sur la case finale du parcours, seule façon de remporter la partie. Ce ne serait pas Andor sans difficultés au pluriel et il y a donc, a contrario, plusieurs façon de perdre. Cinq même !

- Si un personnage bien particulier (la Malédiction) rattrape un héros ou en dépasse un sur le parcours d'une quelconque façon --> Game over !
- S'il faut défausser un point de volonté (token) que l'on a pas --> Game Over !
- Si un des Héros est arrivé avec trop d'avance sur l'autre --> Game Over !
- Enfin, s'il faut piocher dans un deck bien précis et que ce n'est plus possible --> Game Over !
- Si un joueur n'est pas capable de jouer une carte (impossible d'en payer le prix par exemple) --> Game Over !

Il va donc falloir gérer différentes choses distinctes qui se combinent pour vous faire perdre. Pour cela, une seule façon: l'entraide ! Tout repose sur cette mécanique qui allie plutôt à merveille le système de jeu et la thématique. Très plaisant de ne pas avoir un ressenti de thème plaqué !!
Exemples concrets : Des ennemis à affronter sont souvent bien trop puissant pour un Héros seul mais ils peuvent combiner leurs forces s'ils sont adjacents. Ils peuvent aussi, dans cette condition, donner à l'autre un objet ou de précieux points de volonté. Mieux encore, passer sur la case occupée par l'autre personnage annule les points de mouvements nécessaires pour atteindre celle-ci ainsi que les conditions de la case. Une précieuse économie permettant d'avancer plus loin, plus vite. A deux il faudra donc converser largement pour se mettre d'accord sur le nombre de cases à parcourir et les embranchements à emprunter pour atteindre un bonus de volonté, obtenir une carte particulière ou esquiver un malus de jeu.

Mais que serait Andor sans les choix cruciaux et surtout les conséquences qui en découlent ? Chaque joueur à devant lui trois séries de cartes (6 en solo mais toujours 3 par personnage). A chaque tour il doit en sélectionner librement une pour appliquer un de ses effets et la remettre à l'arrière de la pile d'où elle provient avant de passer la main.
Une carte HEROS laisse le choix entre combattre, appliquer un pouvoir écrit sur la carte ou utiliser un nombre de points de mouvements indiqué. Trois choix sont proposés sur une carte mais plus vous allez loin, plus la marche s'accompagne d'effets négatifs.

Typiquement: Allez-vous avancer d'un seul point de mouvement sans contrepartie avec la menace qui se rapproche derrière vous ? Ou foncer de cinq points en collectant deux effets négatifs (variables) ?
A ces cartes héros de base (qui peuvent être éventuellement retournées sur leur verso "météo dégueulasse" --> avance lente) s'ajoutent les cartes matériel et personnage rencontrés sur le parcours. Autant de potentiels bonus. Mais la gestion dans ce jeu ne se limite pas à choisir la carte la plus profitable parmi les trois posées devant vous... C'est Andor tout de même !
Dans chacun des trois "decks" se trouve une carte malédiction arrivant tôt ou tard au somment de la pile (avec une seule carte au-dessus au départ je vous fais pas un dessin...whistle ). Tout comme les cartes héros vous laissent le choix entre 3 types de déplacement, les cartes malédiction vous laissent le choix entre quelques effets pervers ! Allez-vous rapprocher dangereusement le personnage ennemi ? Allez-vous enlever une carte du deck timer, cette dernière étant par ailleurs un monstre qui se glisse dans votre paquet actif ?
Vous l'avez compris: Manger tous les bonbons de votre couleur préférée c'est vous condamner à rester coincé avec tous ceux que vous ne voulez pas

A chaque instant il faudra donc équilibrer l'avancement sur le parcours et la gestion des menaces. Un détour pour regagner des points de volonté ? Oui mais l'ennemi prend automatiquement la route la plus courte... Se séparer pour éviter un malus fatal à un personnage ? Oui mais adieu l'entraide essentielle à la survie... Choisir de mettre un monstre dans son paquet plutôt que faire avancer le pion ennemi ? Oui mais il faudra le combattre tôt ou tard quand il occupera un de vos 3 slots...

Bien entendu le trajet lui-même provoque des évènements: gain/perte de volonté, déplacement du pion Malédiction, chemin interdit à Chada/Thorn, obtenir un objet, ...


Avis actuel :

- Une partie est sensée durer moins d'une heure et la promesse est tenue. Bon point. Le jeu est facile à sortir, à emmener en vacances, à mettre en place.
- Le thème est clairement pris en compte et c'est essentiel quand on (se) joue une histoire. Très bon point.
- Le jeu me semble des années-lumières plus accessible que son grand frère. Personnellement ça m'a fait franchir le pas vers la série donc c'est une bonne chose. A nuancer pour ceux qui cherchent un challenge équivalent je suppose.
- C'est un jeu de cartes finalement. Ca fera moins peur à vos ami(e)s s'ils ont été échaudés par Andor premier du nom, une situation qui revient souvent sur les forums de jeux.
- Je ne peux pas comparer les sensations de jeu par rapport à Andor mais plusieurs reviews en parlent et disent "qu'il y a quelque chose d'équivalent, incontestablement". Je leur fais confiance.

Tout est-il rose ?

Nope. Il y a (toujours) moyen de chipoter. Voici mes principales craintes/remarques :

1) Le matériel est correct et joli -subjectivement- mais j'aurais préféré de vraies tuiles plutôt que ce papier/plastique (?) léger. Pour ceux qui ont Dead of Winter/Omega Protocol c'est comme les plateaux secondaires de lieux/plateaux personnages. La boite aurait été un peu plus épaisse mais on éviterait ce côté un peu cheap. L'ensemble est malgré tout bien présenté et rangé dans le thermoformage. A voir avec les sleeves.
Je note aussi le très faible nombre de cartes. On est pas dans un deckbuilding, certes. Mais rapidement on a tout vu je pense. Et c'est pourtant un jeu de cartes. Le plaisir sera dans la réflexion plus que dans la variation. A chacun de faire son propre avis. Notons que du coup le jeu est 100% compatible avec des extensions à foison. Eh oui.

2) Ce jeu est totalement incompatible avec un duo composé d'un joueur alpha. Pas de 3ème personne pour mettre son grain de sel... Le suiveur est condamné à être un bot jouant la carte qu'on lui indique du début à la fin. Enjoy.

3) Un point mix durabilité / difficulté : Quatre Scénarii à battre. Les parties seront différentes de par le hasard des cartes en jeu devant vous et par la pose dans un ordre aléatoire des "tuiles" centrales du parcours. Reste qu'une partie dure 30-50 minutes. C'est rapide. Après combien de parties vous lasserez-vous ? Tout dépendra de si vous êtes du genre à rejouer par plaisir ou à délaisser un scénario terminé dans un jeu. Si vous êtes plutôt dans le second groupe réfléchissez à deux fois avant de payer le jeu.
Finir un scénario est lié à sa difficulté, d'où mon choix de mixer les deux points. Je pense que ce spin-off fait honneur à la réputation de la série mais reste ce qu'il est par rapport à la version plateau: un produit light. C'est en tout cas mon impression pour l'instant. Il n'y a qu'à voir les parties en vidéo où ça se termine régulièrement sur le fil... mais se termine malgré tout. Ca renvoie au nombre de scénarii disponibles et à votre propension à la rejouabilité. A prendre en compte me semble-t-il.
Toutefois ne craignez pas la victoire facile, il faut le souligner, c'est impossible tout simplement je pense. Même votre éternelle chance à la pioche ne peut rien pour vous face à l'intelligence du système de jeu: Soit la carte jouée vous pourris, soit elle vous aide mais vous pourris à hauteur de l'aide apportée. Ca ne passera pas sans vous creuser les méninges et sécher sur des choix cruciaux faits de malheur

4) La règle manque de précision en français. L'interdiction d'aller en arrière sur le parcours n'est pas mentionnée. L'interdiction de s'arrêter sur une même case n'est pas précisée non plus (un point de règle semble même l'autoriser alors que non). La version allemande est plus précise.


Dans l'ensemble, et dans mon vécu par rapport à la série Andor, c'est une excellente surprise très plaisante. Je lui souhaite de me prouver que les scénarii sont difficiles à déglinguer et qu'une fois la chose faite il restera le plaisir de recommencer.
5 
 Thumb up
 tip
 Hide
  • [+] Dice rolls
Front Page | Welcome | Contact | Privacy Policy | Terms of Service | Advertise | Support BGG | Feeds RSS
Geekdo, BoardGameGeek, the Geekdo logo, and the BoardGameGeek logo are trademarks of BoardGameGeek, LLC.